Prendre des dispositions de son vivant pour transmettre son patrimoine est bien souvent nécessaire pour éviter les conflits familiaux après sa mort.

Vous désirez transmettre votre patrimoine, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Nous vous disons ici quelles sont vos possibilités.

Le testament

C’est l’un des moyens les plus usuels de transmission de patrimoine. C’est un document qui vous permet de répartir vos biens (liquidité, immobilier, etc.), entre les personnes de votre choix de votre vivant. Ce document sera valable après votre mort. Toutefois, vous avez la possibilité de le modifier autant que vous voulez de votre vivant et y inclure les clauses que vous désirez.

Il existe différents types de testaments, mais le plus fiable qui est incontestable est le testament authentique. Cela veut dire qu’il a été authentifié par un notaire. Dans cette transmission de patrimoine, vos héritiers, afin d’entrer en possession de leur héritage seront toutefois amenés à payer des droits de succession.

La donation

La donation permet également de transmettre son patrimoine. Grâce à elle, vous pourrez de votre vivant faire don de vos biens à la personne de votre choix. Il existe toutefois différents types de donations. Il s’agit de : la donation manuelle, la donation simple et la donation-partage. Ce dernier type fige la valeur du bien jusqu’au jour de la donation. Conséquence, il n’y a pas de réévaluation du bien contrairement à la donation simple.

Toutefois, les différences entre ces différents types de donation dépendront du caractère officiel ou non de l’acte.

L’assurance vie

Elle consiste à contracter de son vivant, une assurance-vie afin d’en faire bénéficier un proche. Vous pourrez nommer bénéficiaire votre conjoint ou vos enfants.

Le démembrement

C’est également une alternative pour la transmission de son patrimoine. Cette option consiste à démembrer votre bien de sorte à avoir un usufruit d’une part et la nue-propriété de l’autre. Ainsi, lorsque vous démembrez votre bien, vous en faites don à la personne de votre choix. Toutefois, durant votre vie, vous pourrez profiter de vos biens, et en disposer comme bon vous semble. La seule chose que vous ne pouvez faire, c’est le vendre ou le donner à quelqu’un d’autre. En effet, vous n’êtes plus propriétaire, mais juste, l’usufruitier.

La tontine

Très peu connue dans la société, la tontine est idéale pour les partenaires de Pacs et les concubins. Ce pacte tontinier consiste à ce que lors de l’achat d’un bien à deux, de prévoir les choses de sorte qu’à la mort d’un des acheteurs, le survivant soit considéré comme le seul à avoir acheté le bien. Cela fait de lui, le propriétaire d’origine.

Il existe de nombreuses façons de transmettre son patrimoine à qui l’on veut. Si vous désirez en savoir plus sur chacun des moyens ci-dessus proposés, il est toujours mieux d’avoir recours à un cabinet d’expert en gestion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici