Sixième établissement bancaire letton, PNB Banka figure parmi les plus petites structures chapeautées par la BCE, depuis mai 2019. Aux dernières nouvelles, il a été déclaré en faillite, ou du moins au bord de la faillite.

Pourquoi cette faillite ?

Après l’évaluation des fonds propres importants de la PNB Banka par la BCE, des déficits ont été identifiés. Selon les comptes, la banque ne tourne qu’avec seulement 550 millions d’euros d’actifs. Ce montant est pourtant vraiment insuffisant pour recouvrir le passif. Cette détérioration est due, en fait, au non-respect des exigences règlementaires concernant l’assurance des fonds propres pour l’avenir. La PNB Banka n’avait plus la capacité de satisfaire les différents besoins pour préserver, même le futur proche. Suite à cette évaluation, la Banque Centrale Européenne a informé le Mécanisme de Résolution Unique ou MRU qui jugera de la situation. Pour ce dernier, la résolution de cette banque n’était plus nécessaire.

D’ailleurs, cette défaillance est très désavantageuse pour leurs clients. Par conséquent, la solution idéale pour la PNB Banka est d’être liquidée selon la législation nationale balte. Étant donné sa taille, elle trop petite pour pouvoir s’en remettre et ne pourra donc pas être sauvée. La PNB Banka est la cinquième banque européenne faisant l’objet d’un tel verdict.

Récupération de leur argent par les clients

Selon la déclaration du ministre des Finances letton, les clients de la PNB Banka pourront récupérer leur argent. En effet, cette liquidation affecte toutes les personnes habituées de cette banque. L’État interviendra, par l’intermédiaire du fonds de garantie de dépôts géré par le gouvernement, et aidera ainsi tous les clients. Le montant à récupérer par les clients peut atteindre 100 000 euros.

Des problèmes de fonds propres

Depuis la fin de l’année 2017, la PNB Banka a déjà connu divers problèmes reliés à ses fonds propres, c’est-à-dire qu’elle a déjà enfreint les exigences réglementaires. Avec un peu de chance, les autorités compétentes leur ont permis de pouvoir continuer leurs activités. Cependant, dans une condition stricte, qui est celle de pouvoir se remettre aux exigences réglementaires. Un délai leur est accordé afin de régler les différents problèmes et remédier à la situation. De ce fait, la Banque Centrale Européenne a été désignée par la Commission des marchés financiers et des capitaux pour la superviser. Même avec un délai suffisant, la PNB Banka n’a pas pu reconstituer ses fonds propres. Subséquemment, elle a été démantelée récemment et n’a plus de seconde chance.

Des problèmes de blanchiment d’argent

Les problèmes de blanchiment d’argent ont fait un scandale ayant affecté le secteur bancaire letton. PNB Banka n’a pas été épargné par cet esclandre et a dû verser une amende de 1,5 million d’euros. L’enquête a même été menée par le FBI, et il a été dévoilé que la banque a permis à ses clients d’enfreindre certaines sanctions. Ces dernières concernent principalement celles de l’Union Européenne et des Nations Unies, montées contre la Corée du Sud. Cette mauvaise action constitue effectivement, l’une des raisons pour laquelle la PNB Banka a fini par faire faillite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici