Pour les finances perso aussi, les frontières ont sauté dans l’Union européenne. Je déménage ou je me déplace régulièrement dans un pays européen ? Je peux avoir un compte bancaire sur place et m’en occuper sans difficultés. Ce qu’il faut savoir pour gérer mon compte bancaire dans l’Union européenne, Sylvain conseiller financier REPP vous l’explique dans cet article.

Compte bancaire en Europe : des ouvertures à la carte

En Europe, l’Union ne concerne pas les procédures d’ouverture de comptes bancaires. En général, tous les établissements demandent des informations minimum :

  • Qui je suis ?
  • Où j’habite ?

Parfois, je devrai donner un RIB pour prouver que je ne suis pas interdit bancaire. Une interdiction ne m’empêcherait pas d’ouvrir un compte bancaire mais j’aurai intérêt à donner des garanties de ma solvabilité retrouvée !

La banque que je souhaite rejoindre peut toujours me refuser un compte bancaire. Dans ce cas, elle doit le justifier par des raisons commerciales. Si je suis résident d’un autre pays, ma nationalité ne doit pas m’empêcher d’ouvrir un compte dans l’État de mon choix.

L’Union européenne garantit l’argent déposé sur un compte bancaire – quel que soit le pays de domiciliation – à hauteur de 100 000 euros. Mes fonds sont rémunérés selon les règles du pays où j’ouvre mon compte.

Transférer de l’argent dans l’Union européenne : à l’étranger… comme à la maison

Imaginons que j’envoie de l’argent depuis mon compte en France à un compte que j’ai ouvert en Roumanie. Je paierai les mêmes frais bancaires que pour un virement franco-français ou roumano-roumain. Les frais domestiques s’appliquent aussi si je retire de l’argent dans un distributeur étranger ou si je paie avec mon compte français un achat ailleurs en Europe.

Depuis le 1er février 2014, tous les habitants de l’Union européenne sont intégrés dans le système de prélèvement SEPA. Cette norme bancaire harmonise les opérations bancaires en Europe et permet des paiements transfrontaliers.

Demander un crédit ou emprunter de l’argent : pas plus simple à l’étranger qu’en France

Ce n’est jamais facile de décrocher un crédit immobilier, et ça ne l’est pas moins lorsqu’il s’agit d’acheter un bien situé dans un autre pays. Dans l’Union européenne, les banques refusent souvent de s’engager auprès d’un épargnant pour réaliser un investissement immobilier dans un autre Etat membre. Mais si mon dossier est solide, rien ne peut m’empêcher d’acheter à l’étranger : les banques peuvent en effet me prêter de l’argent même si je suis d’une autre nationalité.

Le SAVIEZ-VOUS ?

La France est un des seuls pays européens à utiliser des chèques

Nous sommes les irréductibles Français ! En tout cas dans le domaine des services bancaires : les chèques ne sont presque plus utilisés en Europe, sauf en France. Ils sont en dehors des règles européennes sur les paiements internationaux et ne sont plus acceptés dans beaucoup de pays. Les chèques peuvent paraître obsolète en termes de moyens de paiements mais ces derniers peuvent s’avérer très utiles dans le cas où un paiement par carte bancaire ne fonctionne pas ou que vous ne possédez pas d’espèces sur vous. En revanche, ils donnent également lieu à divers vices comme les chèque en bois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici